Je n'ai pas voté

Rédigé par kriko - - Aucun commentaire

En ce jour d'élection, je n'irai pas voter. Faites comme moi et profitez du temps gagné pour comprendre pourquoi ...

La classe politique veut marquer sa différence, se distinguer d'un peuple considéré comme incompétent pour s'occuper des affaires publiques.

Classé dans : Général - Mots clés : aucun

La ferme des Fouillets à Evron

Rédigé par kriko - - 1 commentaire

Un petit coup de pub pour des amis qui proposent des produits de leur ferme. Les produits sont issus de leur "production au naturel". J'aime bien la définition qu'en a faite Laurent:

Produire au naturel est du bon sens.

Cela signifie respecter les plantes, les animaux et vous, les personnes qui vont consommer les aliments que nous produisons.
Cela signifie accepter de produire moins mais de qualité.
Cela signifie accepter un peu plus de pertes et des légumes parfois un peu moins beaux mais de qualité gustative et nutritionnelle exceptionnelle.
Cela signifie enfin produire pour les autres comme pour soi en proposant ce que l’on sait faire de mieux.

la production au naturel comme nous l’entendons se passe de produits phytosanitaires sur les légumes. L’association des légumes, de fleurs, l’amélioration de la vie du sol et le paillage sont quelques savoir faire qui permettent de produire au naturel. La production au naturel n’est pas un label et n’est donc ni couteux ni compliqué.

Quelle garantie pouvez vous avoir de notre mode de production? C’est simple, les ruches sont à côté du jardin. Aucune ruche ne résisterait longtemps à l’utilisation de pesticides même à faible dose, même d’origine végétale à cette courte distance. les abeilles butinent le fleurs et viennent boire la rosée du matin au Potager et on tient à ce que cela continue.

La ferme des fouillets

On y trouve du miel et les produits de la ruche (bougies, cire, pains de cire, etc) ainsi que des paniers de légumes et des oeufs

Ne pas hésiter à visiter le site de La ferme des Fouillets ou à leur rendre une petite visite

Classé dans : Général - Mots clés : aucun

Les quatre accords Toltèques

Rédigé par kriko - - Aucun commentaire

Que votre parole soit impeccable.

Parlez avec intégrité, ne dites que ce que vous pensez. N'utilisez pas la parole contre vous-même, ni pour médire sur autrui.

Ne réagissez à rien de façon personnelle.

Ce que les autres disent et font n'est qu'une projection de leur propre réalité, de leur rêve. Lorsque vous êtes immunisé contre cela, vous n'êtes plus victime de souffrances inutiles.

Ne faites aucune supposition.

Ayez le courage de poser des questions et d'exprimer vos vrais désirs. Communiquez clairement avec les autres pour éviter tristesse, malentendus et drames. À lui seul cet accord peut transformer votre vie.

Faites toujours de votre mieux.

Votre "mieux" change d'instant en instant, quelles que soient les circonstances, faites simplement de votre mieux et vous éviterez de vous juger, de vous culpabiliser et d'avoir des regrets.

Classé dans : Général - Mots clés : aucun

Piluke.com : un nouveau concept littéraire

Rédigé par kriko - - Aucun commentaire

Aujourd'hui, je tiens à vous faire découvrir le site d’un ami qui se lance dans une grande aventure littéraire ... Il s’agit d’un concept nouveau et le principe en est le suivant (je vous livre la page d’infos telle qu’elle existe sur piluke.com) :

Lire gratuitement tout en aidant de nouveaux écrivains à se faire éditer !
Piluke.com ouvre ses portes. Un nouveau site littéraire comme il en existe tant d’autres ? Pas exactement. Nous proposons à des écrivains non édités de mesurer la qualité de leurs écrits auprès d’un panel de lecteurs exigeants et sincères. Pas encore une vraie publication avec un éditeur mais un test en grandeur réelle. Et c’est le premier site du genre, offrant ainsi de nombreuses possibilités aux auteurs comme aux lecteurs participants.
Nous sommes heureux et fiers d’annoncer la naissance d’un nouveau concept de site qui nous l’espérons permettra d’apporter de nouvelles opportunités dans le monde de l’édition.

Avant toute chose, quel en est le principe ?
Les auteurs inscrits sur Piluke.com déposent leur livre en version intégrale pour un nombre de lectures gratuites limité (50 lectures pour démarrer mais le chiffre idéal est vraisemblablement de 100). Les lecteurs préalablement inscrits peuvent télécharger les livres et les lire sans débourser le moindre centime. En échange de quoi ils doivent impérativement évaluer les livres qu’ils ont lus grâce à une grille prédéfinie par Piluke.com. Ainsi pour la première fois, les écrivains ont un moyen de connaître en situation réelle ce que les lecteurs pensent de leur livre.

C’est le bon moment pour télécharger et lire !
Nous sommes en mesure de proposer ce service car les technologies et les comportements ont évolué. En 2011 il s’est vendu en France près de 150 000 liseuses utilisant une technologie révolutionnaire appelée E Ink : encre numérique. Certains parmi vous ont sans doute eu l’occasion de découvrir les liseuses bien avant l’année 2005. Oubliez ça ! Jusque-là il était légitime de se demander pourquoi et comment ce type d’appareil trouverait sa place dans le monde de l’édition. D’autant plus que la lecture sur écran a toujours été un frein pour nombre de lecteurs, y compris les plus assidus. Avec la technologie E ink, le résultat est bluffant ! Le confort de lecture est identique à celui d’un livre papier, le poids et l’encombrement également. Sans surprise, de nombreux lecteurs se laissent tenter chaque jour. Si on ajoute à cela les 2 millions de tablettes vendues au 1er janvier de cette année 2012, vous aurez compris qu’il est possible dorénavant de lire un livre électronique très facilement.

Parce que vous avez envie de donner votre avis
Un autre élément nous a frappés, nous poussant à imaginer le concept de ce site. Un audit effectué pour le Ministère de la Culture en 2009 analyse que les français sont entrés de plein pied dans une culture de l’écran. Non pas cet écran de télévision synonyme de passivité comme la précédente étude du genre le rapportait dans les années quatre-vingt-dix mais bien celui de votre ordinateur. Et le changement est radical ! Car cette culture de l’écran est au contraire le symbole d’une plus grande activité, voire d’un activisme forcené, amenant tout un chacun à participer de plus en plus à tout ce qui se fait, se dit ou se crée. Combien de forums pour échanger sur tout ce que vous pouvez imaginer, de blogs pour développer une vision du monde originale et personnelle, de réseau sociaux pour rassembler les bonnes volontés ? Le vrai changement apporté par Internet se trouve peut-être ici ...

Pour les auteurs, par les lecteurs
Et Piluke.com dans tout cela ? Nous souhaitons simplement nous inscrire dans ce vaste mouvement et proposer un échange fructueux aussi bien pour les auteurs que pour les lecteurs. Car derrière le modèle que nous proposons, se dissimulent d’autres avantages. La possibilité pour vous, auteur, d’être accompagné dans vos démarches pour trouver un éditeur. Tout d’abord, grâce aux retours sans concession des lecteurs, vous aurez l’opportunité de faire évoluer votre manuscrit afin de rendre votre histoire plus passionnante et votre style plus personnel et accrocheur. Par ailleurs comme vous le comprendrez aisément, grâce à ce « test de popularité », les plus talentueux auront des arguments à faire valoir puisqu’ils auront été plébiscités par les lecteurs. Nous serons donc en mesure de présenter les auteurs qui auront eu les meilleures évaluations aux éditeurs susceptibles d’être intéressés par le genre d’écrits qu’ils auront proposé. Quant à vous lecteur, pour la première fois, la possibilité vous est offerte de peser sur le choix éditorial puisque vos évaluations permettront justement d’identifier les manuscrits qui vous semblent dignes d’intérêt. Quel plus grand plaisir que de découvrir de nouveaux talents, de les soutenir et les encourager et de les voir ensuite devenir des écrivains reconnus et appréciés ?

Entrez dans l’aventure littéraire !
Une vraie aventure s’offre à nous. Un modèle imaginé non pour se substituer à ce qui se fait aujourd’hui mais pour le compléter et pour apporter encore plus de richesse et de possibilités au monde littéraire. Il ne vous reste qu’une chose à faire : inscrivez-vous sur Piluke.com.

Voila, c'était un peu long mais cela décrit bien le concept.

Si vous êtes intéressés par la lecture et ce concept participatif, n'hésitez pas à vous y inscrire. Pour ma part, j'ai commencé la lecture de Sale temps ! écrit par un certain Sigismund et la qualité est au rendez-vous.

Si vous connaissez des auteurs (ou si vous êtes auteur vous même), foncez ! Faites-leur part de l'existence de ce site et encouragez-les à se manifester.

Pour en savoir plus

Enjoy !

Classé dans : Général - Mots clés : aucun

Le produit indispensable ...

Rédigé par kriko - - Aucun commentaire

Le fameux WD40. Les utilisations sont multiples (voir la liste des 2000 utilisations possibles). En ce qui me concerne - mécanique moto - c'est un produit indispensable :

- Pour dégripper
- Pour nettoyer les jantes
- Pour désoxyder et dérouiller
- Pour protéger métaux, peintures, contacts électriques, plastiques
- ...
- En en plus j'adore son odeur !

Classé dans : Général - Mots clés : aucun

A priori, quand tu nous tiens...

Rédigé par kriko - - Aucun commentaire

Ce jour je suis passé au tribunal pour un excès de vitesse datant de ... juillet 2008.

Petit résumé des faits : en Juillet 2008, j'échange ma CBR contre l'Hayabuza de mon pote Riri. Ca ne loupe pas, dans une descente, sur la N2, j'ouvre un peu et je me fais attraper aux jumelles par derrière. Les gendarmes me rattrapent et m'annoncent un grand excès de vitesse : 166 Km/h retenus au lieu des 110. Pas moyen de discuter ni d'argumenter. Ils me confisquent permis et CG mais sont assez sympathiques pour me laisser terminer mon bout de route et rentrer la moto au garage. Quelques jours plus tard, je m'en vais à la gendarmerie où ils vont me signifier un retrait de permis de 15 jours par arrêté prefectoral. La condamnation suivra plus tard. 15 jours plus tard, je récupère mon permis.

Octobre 2009, alors que je pensais que les gendarmes n'avaient pas donné suite, je reçois ma condamnation : 450 € d'amende, 2 mois de retrait et six points en moins à venir... Gasp ! je n'ai plus que 8 points, je vais donc devoir faire le stage (compter environ 250 à 300 € en IdF). Ca tombe mal car je dois récupérer mes 12 points le 4 janvier... Je décide donc de faire appel de la décision en espérant que la procédure me permettra de gagner du temps et d'atteindre le 4 janvier.

Décembre 2009, je reçois ma convocation au tribunal pour le 18 février 2010 ! Je devrais m'en sortir au niveau des points.

Début Février 2009 : courrier du centre des permis de conduire, j'ai récupéré mes 12 points ! Je suis content, je n'aurais pas à faire le stage.

18 Février 2010, je passe au tribunal. C'est une vrai expérience de vie.

Premier à priori qui saute : j'aurais pensé que les affaires étaient expédiées rapidement sans que le citoyen n'ait son mot à dire. Cela ne se passe pas du tout comme cela. La procédure est la suivante :

  • Le Juge vous appelle à la barre et vous demande de confirmer votre identité et adresse
  • Il expose ensuite les faits
  • Il vous demande alors de vous exprimer. Le temps de parole n'est pas limité et le Juge est attentif
  • Le juge s'adresse alors au Procureur de la République représentant l'Etat, qui fait alors son réquisitoire et propose alors la peine
  • Le juge vous demande alors si vous avez quelque chose à ajouter pour votre défense suite au réquisitoire du Procureur, il vous demande aussi votre situation familiale et vos revenus
  • Enfin, il rend son jugement

En ce qui me concerne, les 2 mois me semblaient injustes par rapport à l'avis initial du Préfet. Le Procureur n'a pas tenu compte de mon avis et a demandé le maintien de la sentence initiale. Son argument était le suivant : un retrait de 2 mois consistait en une vraie punition qui m'éviterait de recommencer.

Mais - car il y a un mais - le juge a écouté mes arguments et en a tenu compte. Il a diminué la peine et m'a condamné à un mois de retrait (quinze jours puisque j'ai déjà fait quinze jours lors du retrait administratif)

Second à priori qui saute : j'ai été agréablement surpris par le sérieux de la chose et la réelle opportunité pour le citoyen de s'exprimer et de faire valoir son avis.

J'étais convoqué pour 9h00 et je suis passé à 11h00. Pendant ce temps je suis resté dans la salle d'audience et j'ai vu défiler une dizaine d'affaires (contestations d'excès de vitesse, rixes, plaintes pour tel ou tel motif, etc.). Sur l'ensemble des affaires, une seule se passait en présence d'avocats. Dans les autres, les personnes concernées s'adressaient directement à la justice, comme moi.

J'ai assisté à des vraies tranches de vie, des histoires incroyables. Il y a une chose qu'il faut savoir : il ne faut pas la jouer hypocrite. Le Juge ne se prive pas de lire votre casier à haute voix devant toute l'assemblée et le Procureur et ça surprend parfois l'accusé !

Troisième à priori qui saute : j'ai vraiment eu le sentiment que la justice existe encore, qu'elle n'est pas à la solde de l'état et qu'elle est à portée de tout un chacun.

Je me promets de retourner une journée entière à ces audiences. A la fin je compte bien discuter quelque peu avec le Juge et le Procureur pour en savoir un peu plus.

Classé dans : Général - Mots clés : aucun

Citation Bene Gesserit

Rédigé par kriko - - Aucun commentaire

Une citation Bene Gesserit qui m'est revenue à l'esprit :

Le pouvoir corrompt, le pouvoir absolu corrompt absolument

Classé dans : Général - Mots clés : aucun

Je déteste les mouches

Rédigé par kriko - - Aucun commentaire

J'ai recueilli un hérisson récemment. Afin de m'assurer de lui prodiguer les bons soins, j'ai fait quelques recherches. Savez-vous pourquoi les hérissons ne sortent jamais le jour ? La raison principale est que si un hérisson sort le jour il est voué à une mort certaine : les mouches vont pondre leurs oeufs dessus et il mourra dévoré vivant par les larves !

Vraiment, je déteste les mouches...

Classé dans : Général - Mots clés : aucun
Fil RSS des articles de cette catégorie